Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) (L.C. 1999, ch. 33)

Loi à jour 2016-11-21; dernière modification 2016-09-23 Versions antérieures

ANNEXE 1(articles 56, 68, 71, 77, 79, 90, 91, 93 à 96 et 199)Liste des substances toxiques

Note : Dans les formules moléculaires de la présente annexe, « n » est égal au nombre d’atomes.

  • 1 
    Les biphényles chlorés dont la formule moléculaire est C12H(10-n)Cln, où « n » est plus grand que 2
  • 2 
    Dodécachloropentacyclo [5.3.0.02,6.03,9.04,8] décane (mirex)
  • 3 
    Les biphényles polybromés dont la formule moléculaire est C12H(10-n)Brn, où « n » est plus grand que 2
  • 4 
    Les chlorofluorocarbures complètement halogénés dont la formule moléculaire est CnClxF(2n+2-x)
  • 5 
    Les triphényles polychlorés dont la formule moléculaire est C18H(14-n)Cln, où « n » est plus grand que 2
  • 6 
    Amiante
  • 7 
    Plomb
  • 8 
    Mercure et ses composés
  • 9 
    Chlorure de vinyle
  • 10 
    Le bromochlorodifluorométhane dont la formule moléculaire est CF2BrCl
  • 11 
    Le bromotrifluorométhane dont la formule moléculaire est CF3Br
  • 12 
    Le dibromotétrafluoroéthane dont la formule moléculaire est C2F4Br2
  • 13 
    Combustible contenant une substance toxique qui est une marchandise dangereuse au sens de la Loi de 1992 sur le transport des marchandises dangereuses et qui, selon le cas :
    • a) 
      n’est pas un composant normalement retrouvé dans le combustible ni un additif conçu pour améliorer les caractéristiques ou le rendement du combustible;
    • b) 
      est un composant normalement retrouvé dans le combustible ou un additif conçu pour améliorer les caractéristiques ou le rendement du combustible, mais qui est présent dans le combustible en quantité ou concentration plus élevée que ce qui est généralement accepté par les normes de l’industrie.
  • 14 
    La dibenzo-para-dioxine dont la formule moléculaire est C12H8O2
  • 15 
    Le dibenzofuranne dont la formule moléculaire est C12H8O
  • 16 
    Les dibenzo-para-dioxines polychlorées dont la formule moléculaire est C12H(8-n)ClnO2, où « n » est plus grand que 2
  • 17 
    Les dibenzofurannes polychlorés dont la formule moléculaire est C12H(8-n)ClnO, où « n » est plus grand que 2
  • 18 
    Tétrachlorométhane (tétrachlorure de carbone, CCl4)
  • 19 
    1,1,1-trichloroéthane (méthylchloroforme, CCl3-CH3)
  • 20 
    Bromofluorocarbures autres que ceux visés aux articles 10 à 12
  • 21 
    Hydrobromofluorocarbures dont la formule moléculaire est CnHxFyBr(2n+2-x-y), où 0<n≤3
  • 22 
    Bromure de méthyle
  • 23 
    Éther bis(chlorométhylique) (aussi appelé oxybis(chlorométhane)) dont la formule moléculaire est C2H4Cl2O
  • 24 
    Oxyde de chlorométhyle et de méthyle dont la formule moléculaire est C2H5ClO
  • 25 
    Hydrochlorofluorocarbures dont la formule moléculaire est CnHxFyCl(2n+2-x-y), où 0<n≤3
  • 26 
    Benzène dont la formule moléculaire est C6H6
  • 27 
    Le (4-chlorophényle)cyclopropylméthanone,O-[(4-nitrophényle)méthyl]oxime dont la formule moléculaire est C17H15ClN2O3
  • 28 
    Composés inorganiques d’arsenic
  • 29 
    Benzidine et dichlorhydrate de benzidine, dont les formules moléculaires sont respectivement C12H12N2 et C12H12N2•2HCl
  • 30 
    Phtalate de bis(2-éthylhexyle)
  • 31 
    Composés inorganiques de cadmium
  • 32 
    Eaux usées chlorées
  • 33 
    Composés de chrome hexavalent
  • 34 
    Matières résiduaires imprégnées de créosote provenant de lieux contaminés par la créosote
  • 35 
    3,3′-Dichlorobenzidine
  • 36 
    1,2-Dichloroéthane
  • 37 
    Dichlorométhane
  • 38 
    Effluents des usines de pâte blanchie
  • 39 
    Hexachlorobenzène
  • 40 
    Fluorures inorganiques
  • 41 
    Fibres de céramique réfractaire
  • 42 
    Composés inorganiques de nickel oxygénés, sulfurés et solubles
  • 43 
    Hydrocarbures aromatiques polycycliques
  • 44 
    Tétrachloroéthylène
  • 45 
    Trichloroéthylène
  • 46 
    Le chlorure de tributyltétradécylphosphonium dont la formule moléculaire est C26H56P•Cl
  • 47 
    Bromochlorométhane, dont la formule moléculaire est CH2BrC1
  • 48 
    Acétaldéhyde, dont la formule moléculaire est C2H4O
  • 49 
    1,3-butadiène, dont la formule moléculaire est C4H6
  • 50 
    Acrylonitrile, dont la formule moléculaire est C3H3N
  • 51 
    Particules inhalables de 10 microns ou moins
  • 52 
    Acroléine, dont la formule moléculaire est C3H4O
  • 53 
    Ammoniac dissous dans l’eau
  • 54 
    Nonylphénol et ses dérivés éthoxylés
  • 55 
    Effluents des usines de textile qui utilisent des procédés de traitement au mouillé
  • 56 
    Chloramines inorganiques, dont la formule moléculaire est NHnCl(3-n) où n = 0, 1 ou 2
  • 57 
    Oxyde d’éthylène, dont la formule moléculaire est H2COCH2
  • 58 
    Formaldéhyde, dont la formule moléculaire est CH2O
  • 59 
    N-Nitrosodiméthylamine, dont la formule moléculaire est C2H6N2O
  • 60 
    L’ammoniac à l’état gazeux, dont la formule moléculaire est NH3(g)
  • 61 
    L’ozone, dont la formule moléculaire est O3
  • 62 
    Le monoxyde d’azote, dont la formule moléculaire est NO
  • 63 
    Le dioxyde d’azote, dont la formule moléculaire est NO2
  • 64 
    Le dioxyde de soufre, dont la formule moléculaire est SO2
  • 65 
    Les composés organiques volatils participant à des réactions photochimiques atmosphériques, à l’exclusion des composés suivants :
    • a) 
      méthane;
    • b) 
      éthane;
    • c) 
      chlorure de méthylène (dichlorométhane);
    • d) 
      1,1,1-trichloroéthane (méthylchloroforme);
    • e) 
      1,1,2-trichloro-1,2,2-trifluoroéthane (CFC-113);
    • f) 
      trichlorofluorométhane (CFC-11);
    • g) 
      dichlorodifluorométhane (CFC-12);
    • h) 
      chlorodifluorométhane (HCFC-22);
    • i) 
      trifluorométhane (HFC-23);
    • j) 
      1,2-dichloro-1,1,2,2-tétrafluoroéthane (CFC-114);
    • k) 
      chloropentafluoroéthane (CFC-115);
    • l) 
      1,1,1-trifluoro-2,2-dichloroéthane (HCFC-123);
    • m) 
      1,1,1,2-tétrafluoroéthane (HFC-134a);
    • n) 
      1,1-dichloro-1-fluoroéthane (HCFC-141b);
    • o) 
      1-chloro-1,1-difluoroéthane (HCFC-142b);
    • p) 
      2-chloro-1,1,1,2-tétrafluoroéthane (HCFC-124);
    • q) 
      pentafluoroéthane (HFC-125);
    • r) 
      1,1,2,2-tétrafluoroéthane (HFC-134);
    • s) 
      1,1,1-trifluoroéthane (HFC-143a);
    • t) 
      1,1-difluoroéthane (HFC-152a);
    • u) 
      parachlorobenzotrifluorure (PCBTF);
    • v) 
      perméthylsiloxanes cycliques, ramifiés ou linéaires;
    • w) 
      acétone;
    • x) 
      perchloroéthylène (tétrachloroéthylène);
    • y) 
      3,3-dichloro-1,1,1,2,2-pentafluoropropane (HCFC-225ca);
    • z) 
      1,3-dichloro-1,1,2,2,3-pentafluoropropane (HCFC-225cb);
    • 1,1,1,2,3,4,4,5,5,5-décafluoropentane (HFC 43-10mee);
    • difluorométhane (HFC-32);
    • fluorure d’éthyle (HFC-161);
    • 1,1,1,3,3,3-hexafluoropropane (HFC-236fa);
    • 1,1,2,2,3-pentafluoropropane (HFC-245ca);
    • 1,1,2,3,3-pentafluoropropane (HFC-245ea);
    • 1,1,1,2,3-pentafluoropropane (HFC-245eb);
    • 1,1,1,3,3-pentafluoropropane (HFC-245fa);
    • 1,1,1,2,3,3-hexafluoropropane (HFC-236ea);
    • 1,1,1,3,3-pentafluorobutane (HFC-365mfc);
    • chlorofluorométhane (HCFC-31);
    • 1-chloro-1-fluoroéthane (HCFC-151a);
    • 1,2-dichloro-1,1,2-trifluoroéthane (HCFC-123a);
    • 1,1,1,2,2,3,3,4,4-nonafluoro-4-méthoxybutane (C4F9OCH3);
    • 2-(difluorométhoxyméthyl)-1,1,1,2,3,3,3-heptafluoropropane (CF3)2CFCF2OCH3);
    • 1-éthoxy-1,1,2,2,3,3,4,4,4-nonafluorobutane (C4F9OC2H5);
    • 2-(éthoxydifluorométhyl)-1,1,1,2,3,3,3-heptafluoropropane (CF3)2CFCF2OC2H5);
    • acétate de méthyle et perfluorocarbures faisant partie de l’une ou l’autre des catégories suivantes :
      • (i) 
        perfluoroalkanes cycliques, ramifiés ou linéaires,
      • perfluoroéthers cycliques, ramifiés ou linéaires ne comportant aucune insaturation,
      • amines tertiaires perfluorées cycliques, ramifiées ou linéaires ne comportant aucune insaturation,
      • perfluorocarbures sulfurés ne comportant aucune insaturation et dont les atomes de soufre sont liés uniquement à des atomes de carbone et de fluor;
    • 1,1,1,2,2,3,3-heptafluoro-3-méthoxy-propane (HFE-7000);
    • 3-éthoxy-1,1,1,2,3,4,4,5,5,6,6,6-dodécafluoro-2-(trifluorométhyl) hexane (HFE-7500);
    • 1,1,1,2,3,3,3-heptafluoropropane (HFC-227ea);
    • formate de méthyle (HCOOCH3);
    • acétate de t-butyle;
    • 1,1,1,2,2,3,4,5,5,5-décafluoro-3-méthoxy-4-trifluorométhyl-pentane (HFE-7300);
    • carbonate de propylène;
    • carbonate de diméthyle;
    • trans-1,3,3,3-tétrafluoropropène (HFO-1234ze);
    • HCF2OCF2H (HFE-134);
    • HCF2OCF2OCF2H (HFE-236cal2);
    • HCF2OCF2CF2OCF2H (HFE-338pcc13);
    • HCF2OCF2OCF2CF2OCF2H;
    • 2,3,3,3-tétrafluoropropène (HFO-1234yf);
    • trans 1-chloro-3,3,3-trifluoroprop-1-ène [HCFO-1233zd(E)];
    • 2-amino-2-méthylpropan-1-ol.
  • 66 
    Hexachlorobutadiène, dont la formule moléculaire est C4Cl6
  • 67 
    Particules qui contiennent des métaux et qui sont rejetées dans les émissions des fonderies ou des affineries de cuivre, ou des deux
  • 68 
    Particules qui contiennent des métaux et qui sont rejetées dans les émissions des usines de traitement du zinc
  • 69 
    Dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT), dont la formule moléculaire est C14H9Cl5
  • 70 
    Le 2-butoxyéthanol, dont la formule moléculaire est C6H14O2
  • 71 
    Le 2-méthoxyéthanol, dont la formule moléculaire est C3H8O2
  • 72 
    Tétrachlorobenzènes, dont la formule moléculaire est C6H2Cl4
  • 73 
    Pentachlorobenzène, dont la formule moléculaire est C6HCl5
  • 74 
    Dioxyde de carbone, dont la formule moléculaire est CO2
  • 75 
    Méthane, dont la formule moléculaire est CH4
  • 76 
    Oxyde nitreux, dont la formule moléculaire est N2O
  • 77 
    Hydrofluorocarbures dont la formule moléculaire est CnHxF(2n+2-x), où 0<n<6
  • 78 
    Les hydrocarbures perfluorés suivants :
    • a) 
      ceux dont la formule moléculaire est CnF2n+2, où 0<n<7;
    • b) 
      l’octafluorocyclobutane, dont la formule moléculaire est C4F8.
  • 79 
    Hexafluorure de soufre, dont la formule moléculaire est SF6
  • 80 
    4,4′-bis(diméthylamino) benzophénone, dont la formule moléculaire est C17H20N2O
  • 81 
    Butanone-oxime, dont la formule moléculaire est C4H9NO
  • 82 
    Oxyde de butyle et de 2,3-époxypropyle, dont la formule moléculaire est C7H14O2
  • 83 
    Polybromodiphényléthers dont la formule moléculaire est C12H(10–n)BrnO où 4≤n≤10
  • 84 
    Sulfonate de perfluorooctane et ses sels
  • 85 
    Les composés qui contiennent un des groupements suivants : C8F17SO2, C8F17SO3 ou C8F17SO2N
  • 86 
    Méthyloxirane, dont la formule moléculaire est C3H6O
  • 87 
    1,2-Époxybutane, dont la formule moléculaire est C4H8O
  • 88 
    Naphtalène, dont la formule moléculaire est C10H8
  • 89 
    Diisocyanates de toluène, dont la formule moléculaire est C9H6N2O2
  • 90 
    Pyrocatéchol, dont la formule moléculaire est C6H6O2
  • 91 
    Hydroquinone, dont la formule moléculaire est C6H6O2
  • 92 
    1,6-Diisocyanatohexane, homopolymérisé, produits de réaction avec l’alpha fluoro oméga-(2-hydroxyéthyl)-poly(difluorométhylène), des alcools ramifiés en C16-20 et l’octadécan-1-ol
  • 93 
    Méthacrylate d’hexadécyle, polymères avec le méthacrylate de 2-hydroxyéthyle, l’acrylate de gamma-oméga-perfluoroalkyle en C10-16 et le méthacrylate de stéaryle
  • 94 
    Méthacrylate d’isobutyle, polymérisé avec l’acrylate de butyle, l’anhydride maléique, esters de gamma-oméga-perfluoroalkyle en C8-14, amorcé avec du benzènecarboperoxoate de tert-butyle
  • 95 
    Alcool allylique, produits de réaction avec du pentafluoroiodoéthane et de tétrafluoroéthylène télomérisés, déshydroiodés, produits de réaction avec de l’épichlorhydrine et la triéthylènetétramine
  • 96 
    4,4′-Isopropylidènediphénol, dont la formule moléculaire est C15H16O2
  • 97 
    Thiourée, dont la formule moléculaire est CH4N2S
  • 98 
    Isoprène, dont la formule moléculaire est C5H8
  • 99 
    1-Chloro-2,3-époxypropane, dont la formule moléculaire est C3H5ClO
  • 100 
    Jaune de sulfochromate de plomb (pigment jaune 34 du Colour Index)
  • 101 
    Rouge de chromate, de molybdate et de sulfate de plomb (pigment rouge 104 du Colour Index)
  • 102 
    Octaméthylcyclotétrasiloxane, dont la formule moléculaire est C8H24O4Si4
  • 103 
    2,4,6-Tri-tert-butylphénol, dont la formule moléculaire est C18H30O
  • 104 
    Acétate de 2-méthoxyéthyle, dont la formule moléculaire est C5H10O3
  • 105 
    2-Méthoxypropanol, dont la formule moléculaire est C4H10O2
  • 106 
    1-(4-Méthyl-2-nitrophénylazo)-2-naphtol, dont la formule moléculaire est C17H13N3O3
  • 107 
    2-(2-Méthoxyéthoxy)éthanol, dont la formule moléculaire est C5H12O3
  • 108 
    Sulfate de diéthyle, dont la formule moléculaire est C4H10O4S
  • 109 
    Sulfate de diméthyle, dont la formule moléculaire est C2H6O4S
  • 110 
    N-phénylaniline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène
  • 111 
    Acrylamide, dont la formule moléculaire est C3H5NO
  • 112 
    Phosphate de tris(2-chloroéthyle), dont la formule moléculaire est C6H12Cl3O4P
  • 113 
    Les tributylétains, qui contiennent le groupement (C4H9)3Sn
  • 114 
    Les tétrabutylétains, dont la formule moléculaire est (C4H9)4Sn
  • 115 
    α-Chlorotoluène, dont la formule moléculaire est C7H7Cl
  • 116 
    2-Nitropropane, dont la formule moléculaire est C3H7NO2
  • 117 
    2-Nitrotoluène, dont la formule moléculaire est C7H7NO2
  • 118 
    4-sec-Butyl-2,6-di-tert-butylphénol, dont la formule moléculaire est C18H30O
  • 119 
    Acétate de [p-(diméthylamino)phényl]bis[4-(éthylamino)-3-méthylphényl]méthylium, dont la formule moléculaire est C27H34N3.C2H3O2
  • 120 
    Les alcanes chlorés dont la formule moléculaire est CnHxCl(2n+2–x) où 10 ≤ n ≤ 20
  • 121 
    4-Allylvératrole, dont la formule moléculaire est C11H14O2
  • 122 
    Pentaoxyde de divanadium, dont la formule moléculaire est V2O5
  • 123 
    2,2′,2″,2″′-[Éthane-1,2-diylidènetétrakis (p-phénylénoxyméthylène)]tétraoxirane, dont la formule moléculaire est C38H38O8
  • 124 
    Bromate de potassium, dont la formule moléculaire est KBrO3
  • 125 
    Naphtalènes polychlorés, dont la formule moléculaire est C10H8–nCln où « n » est plus grand que 1
  • 126 
    Hydrazine, dont la formule moléculaire est N2H4
  • 127 
    Hexabromocyclododécane, dont la formule moléculaire est C12H18Br6
  • 128 
    Quinoléine, dont la formule moléculaire est C9H7N
  • 129 
    Acide pentadécafluorooctanoïque, dont la formule moléculaire est C7F15CO2H, et ses sels
  • 130 
    Les composés constitués d’un groupement alkyle perfluoré dont la formule moléculaire est CnF2n+1, où n = 7 ou 8, et qui est directement lié à une entité chimique autre qu’un atome de fluor, de chlore ou de brome
  • 131 
    Les acides perfluorocarboxyliques dont la formule moléculaire est CnF2n+1CO2H, où 8 ≤ n ≤ 20, et leurs sels
  • 132 
    Les composés constitués d’un groupement alkyle perfluoré dont la formule moléculaire est CnF2n+1, où 8 ≤ n ≤ 20, et qui est directement lié à une entité chimique autre qu’un atome de fluor, de chlore ou de brome
  • 133 
    Microbilles de plastique de taille ≤ 5 mm
  • 134 
    Les gaz de pétrole et de raffinerie suivants :
    • a) 
      gaz résiduel (pétrole), polymérisation catalytique de naphta, stabilisateur de colonne de fractionnement (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par stabilisation des produits résultant de la colonne de fractionnement dans le processus de polymérisation du naphta et composée principalement d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C1-C4);
    • b) 
      gaz combustibles (une combinaison de gaz légers composée principalement d’hydrogène ou d’hydrocarbures de faible poids moléculaire, ou des deux);
    • c) 
      hydrocarbures en C2-C4, riches en C3 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par un procédé de traitement destiné à éliminer le soufre et d’autres composants acides et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C2-C4, principalement du propane et du propène);
    • d) 
      gaz de tête (pétrole), colonne de séparation du butane (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation du mélange butane et composée d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C3-C4);
    • e) 
      gaz de fond (pétrole), dépropanisation de gazole de craquage catalytique, riches en C4 et désacidifiés (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par fractionnement d’un mélange de gazole de craquage catalytique, soumise à un traitement destiné à éliminer le sulfure d’hydrogène et d’autres composants acides et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C3-C5, principalement en C4);
    • f) 
      gaz de fond (pétrole), débutanisation de naphta de craquage catalytique, riches en C3-C5 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par stabilisation du naphta de craquage catalytique et composée d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C3-C5);
    • g) 
      gaz de tête (pétrole), dépropanisation du naphta de craquage catalytique, riches en C3 et désacidifiés (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par fractionnement d’hydrocarbures de craquage catalytique, soumise à un traitement destiné à éliminer les impuretés acides et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C2-C4, principalement en C3);
    • h) 
      gaz (pétrole), craquage catalytique, riches en C1-C5 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation des produits résultant d’un craquage catalytique et composée d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C1-C6, principalement en C1-C5);
    • i) 
      gaz de tête (pétrole), stabilisation de naphta de polymérisation catalytique, riches en C2-C4 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par stabilisation du fractionnement de naphta de polymérisation catalytique et composée d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C2-C6, principalement en C2-C4);
    • j) 
      gaz de tête (pétrole), rectification du naphta de reformage catalytique (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par stabilisation de naphta de reformage catalytique et composée d’hydrogène et d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C4);
    • k) 
      gaz de tête (pétrole), déséthaniseur (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation des fractions gaz et essence résultant d’un craquage catalytique et composée principalement d’éthane et d’éthène);
    • l) 
      gaz de tête (pétrole), colonne de déisobutanisation (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation atmosphérique d’un mélange butane-butène et composée d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C3-C4);
    • m) 
      gaz (pétrole), réabsorbeur de concentration des gaz de distillation (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation des produits tirés de divers mélanges gazeux dans un réabsorbeur de concentration de gaz et composée principalement d’hydrogène, de monoxyde et de dioxyde de carbone, d’azote, de sulfure d’hydrogène et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C1-C3);
    • n) 
      gaz (pétrole), riches en hydrogène (une combinaison complexe séparée sous forme gazeuse d’hydrocarbures gazeux par refroidissement et composée principalement d’hydrogène, avec de petites quantités de monoxyde de carbone, d’azote, de méthane et d’hydrocarbures en C2);
    • o) 
      gaz de recyclage (pétrole), riches en hydrogène (une combinaison complexe obtenue par recyclage des gaz de réacteur et composée principalement d’hydrogène, avec de petites quantités de monoxyde et de dioxyde de carbone, d’azote, de sulfure d’hydrogène et d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C1-C5);
    • p) 
      gaz d’appoint (pétrole), reformage, riches en hydrogène (une combinaison complexe obtenue des unités de reformage et composée principalement d’hydrogène, avec de petites quantités de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • q) 
      gaz (pétrole), distillation du craquage thermique (une combinaison complexe obtenue par distillation des produits résultant d’un craquage thermique et composée d’hydrogène, de sulfure d’hydrogène, de monoxyde et de dioxyde de carbone et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C6);
    • r) 
      gaz résiduel (pétrole), refractionnement du craquage catalytique, absorbeur (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par refractionnement des produits résultant d’un craquage catalytique et composée d’hydrogène et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C3);
    • s) 
      gaz résiduel (pétrole), hydrotraitement de distillats de craquage, séparateur (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par traitement de distillats de craquage à l’hydrogène en présence d’un catalyseur et composée d’hydrogène et d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • t) 
      gaz résiduel (pétrole), mélange de l’unité de gaz saturés, riche en C4 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par stabilisation du fractionnement de naphta de distillation directe, de gaz résiduel de distillation et de gaz résiduel de stabilisation de naphta de reformage catalytique et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C3-C6, principalement du butane et de l’isobutane);
    • u) 
      gaz résiduel (pétrole), craquage thermique de résidus sous vide (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par craquage thermique de résidus sous vide et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • v) 
      hydrocarbures riches en C3-C4, distillats de pétrole (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation et condensation du pétrole brut et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C3-C5, principalement en C3-C4);
    • w) 
      gaz résiduels (pétrole), dépropaniseur d’hydrocraquage, riches en hydrocarbures (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation des produits résultant d’un hydrocraquage et composée principalement d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C4);
    • x) 
      gaz résiduels (pétrole), stabilisateur de naphta léger de distillation directe (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par stabilisation de naphta léger de distillation directe et composée d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C2-C6);
    • y) 
      gaz résiduels (pétrole), effluent de reformage, ballon de détente à haute pression (une combinaison complexe obtenue par détente à haute pression de l’effluent du réacteur de reformage et composée principalement d’hydrogène, avec de petites quantités de méthane, d’éthane et de propane);
    • z) 
      hydrocarbures en C1-C4 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par des opérations de craquage thermique et d’absorption et par distillation du pétrole brut et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C4 et dont le point d’ébullition est compris approximativement entre -164 °C et -0,5 °C);
    • hydrocarbures en C1-C4 adoucis (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue en soumettant des gaz hydrocarbures à un adoucissement destiné à convertir les mercaptans ou à éliminer les impuretés acides et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C4 et dont le point d’ébullition est compris approximativement entre -164 °C et -0,5 °C);
    • hydrocarbures en C1-C3 (une combinaison complexe d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C3 et dont le point d’ébullition est compris approximativement entre -164 °C et -42 °C);
    • gaz humides en C1-C5 (pétrole) (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation du pétrole brut ou par craquage de gazole de distillation, ou par les deux et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • gaz résiduels (pétrole), absorbeur secondaire, fractionnement des produits de tête du craquage catalytique fluide (une combinaison complexe obtenue par fractionnement des produits de tête résultant d’un craquage catalytique dans le réacteur de craquage catalytique fluide et composée d’hydrogène, d’azote et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C3);
    • gaz d’alimentation pour l’alkylation (pétrole) (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par craquage catalytique du gazole et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C3-C4);
    • produits pétroliers, gaz de raffinerie (une combinaison complexe composée principalement d’hydrogène, avec de petites quantités de méthane, d’éthane et de propane);
    • gaz de raffinerie (pétrole) (une combinaison complexe obtenue par divers procédés de raffinage du pétrole et composée d’hydrogène et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C3);
    • gaz résiduels (pétrole), kérosène sulfureux hydrotraité stabilisateur du dépentaniseur (une combinaison complexe obtenue par la stabilisation des produits du dépentaniseur de kérosène hydrotraité et composée principalement d’hydrogène, de méthane, d’éthane et de propane, avec de petites quantités d’azote, de sulfure d’hydrogène, de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C4-C5);
    • gaz résiduels (pétrole), fractionnement de pétrole brut (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par fractionnement du pétrole brut et composée d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • gaz résiduels de fractionnement (pétrole), craquage catalytique fluide (une combinaison complexe obtenue par fractionnement des produits de tête résultant d’un craquage catalytique fluide et composée d’hydrogène, de sulfure d’hydrogène, d’azote et d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • gaz résiduels de rectification (pétrole), désulfuration par hydrotraitement de distillats lourds (une combinaison complexe séparée par rectification du produit liquide résultant de la désulfuration par hydrotraitement d’un distillat lourd et composée d’hydrogène, de sulfure d’hydrogène et d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • gaz résiduels de prédistillation (pétrole), distillation du pétrole brut (une combinaison complexe produite par la première tour utilisée dans la distillation du pétrole brut et composée d’azote et d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C5);
    • gaz résiduels (pétrole), stabilisation des coupes de distillation directe (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par fractionnement du liquide produit par la première tour utilisée dans la distillation du pétrole brut et composée d’hydrocarbures aliphatiques saturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C1-C4);
    • gaz résiduel (pétrole), séparateur de naphta d’hydrodésulfuration catalytique (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par hydrodésulfuration catalytique du naphta et composée d’hydrogène, de méthane, d’éthane et de propane);
    • gaz en C3-C4 (pétrole) (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation des produits résultant d’un craquage de pétrole brut et composée d’hydrocarbures dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C3-C4, principalement du propane et du propène et dont le point d’ébullition est compris approximativement entre -51 °C et -1 °C);
    • gaz en C3-C4 (pétrole), riches en isobutane (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation d’hydrocarbures saturés et insaturés dont le nombre de carbones se situe principalement dans la gamme C3-C6, principalement du butane et de l’isobutane, et composée d’hydrocarbures saturés et insaturés dont le nombre se situe dans la gamme C3-C4, principalement de l’isobutane);
    • gaz (pétrole), riches en C4 (une combinaison complexe d’hydrocarbures obtenue par distillation des produits résultant d’un fractionnement catalytique et composée d’hydrocarbures aliphatiques dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C3-C5, principalement en C4);
    • hydrocarbures en C1-C4, fraction débutanisée (une combinaison complexe d’hydrocarbures, obtenue par débutanisation, dont le nombre de carbones se situe dans la gamme C1-C4).
  • 1999, ch. 33, ann. 1;
  • DORS/2000-109;
  • DORS/2001-1, 147;
  • Gazette du Canada Partie II, err.(F), volume 135, page 382;
  • DORS/2003-10, 98, 172, 229, 270, 277;
  • DORS/2005-40, 46, 262, 345;
  • DORS/2006-329, 333;
  • DORS/2010-98, 194, 210;
  • DORS/2011-25, 26, 34, 35, 140, 212, 286, 287;
  • DORS/2012-40, 186, 187, 189, 219, 235;
  • DORS/2013-188;
  • DORS/2016-120, 150, 251.
 
Date de modification :