Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Processus de règlement (suite)

Avis d’incident (suite)

Conciliation

Note marginale :Conditions

 La partie principale et la partie intimée peuvent tenter de régler un incident pour lequel un avis est donné en vertu du paragraphe 15(1) par la conciliation s’ils y consentent et choisissent une personne pour la faciliter. Toutefois, si l’incident est également sous enquête, il ne peut pas être réglé par la conciliation après qu’un enquêteur a remis le rapport visé au paragraphe 30(1).

Enquête

Note marginale :Enquête requise

  •  (1) Sous réserve du paragraphe (2), s’il ne se règle pas en vertu de l’article 23 ou 24, l’incident doit faire l’objet d’une enquête lorsque la partie principale en fait la demande.

  • Note marginale :Enquête abandonnée

    (2) Si l’incident sous enquête est réglé en vertu de l’article 23 ou 24 avant que l’enquêteur ait remis le rapport visé au paragraphe 30(1), l’enquête doit être abandonnée.

Note marginale :Avis d’enquête

 L’employeur ou le destinataire désigné avise la partie principale et la partie intimée de la tenue d’une enquête.

Note marginale :Choix de l’enquêteur

  •  (1) L’employeur ou le destinataire désigné choisit l’une des personnes ci-après pour agir comme enquêteur :

    • a) dans le cas où l’employeur et le partenaire concerné ont élaboré ou sélectionné conjointement une liste de personnes qui pourraient agir comme enquêteur, une personne de cette liste;

    • b) dans les autres cas :

      • (i) lorsque l’employeur ou le destinataire désigné, la partie principale et la partie intimée s’entendent à cet égard, la personne qu’ils choisissent,

      • (ii) lorsqu’ils ne s’entendent pas dans les soixante jours suivant la date à laquelle l’avis est donné en application de l’article 26, une personne parmi celles que le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail a désignées comme ayant les connaissances, la formation et l’expérience visées au paragraphe 28(1).

  • Note marginale :Limites

    (2) Toutefois, l’employeur ou le destinataire désigné peut choisir une personne qui agira comme enquêteur seulement si celle-ci :

    • a) possède les connaissances, la formation et l’expérience visées au paragraphe 28(1);

    • b) fournit à l’employeur ou au destinataire désigné, à la partie principale et à la partie intimée une déclaration écrite portant qu’elle n’est pas en conflit d’intérêts en ce qui concerne l’incident en cause.

Note marginale :Qualifications de l’enquêteur

  •  (1) Pour l’application du présent règlement, un enquêteur doit :

    • a) être formé en techniques d’enquête;

    • b) avoir des connaissances, une formation et de l’expérience qui sont pertinentes au harcèlement et la violence dans le lieu de travail;

    • c) connaître la Loi, la Loi canadienne sur les droits de la personne et tout autre texte législatif lié au harcèlement et à la violence dans le lieu de travail.

  • Note marginale :Énoncé de qualifications

    (2) Toute personne ou partie visée au sous-alinéa 27(1)b)i) qui propose une personne pour agir à titre d’enquêteur doit fournir aux autres personnes ou parties visées dans ce sous-alinéa les renseignements ci-après au sujet de l’enquêteur proposé :

    • a) son nom;

    • b) si elle est une employée de l’employeur, le titre de son poste et le nom de son superviseur immédiat;

    • c) une description de ses connaissances, de sa formation et de son expérience qui démontre qu’elle répond aux critères du paragraphe (1);

    • d) une description de toute expérience pertinente qu’elle a en lien avec la nature de l’incident qui doit faire l’objet d’une enquête.

Note marginale :Renseignements pertinents

 L’employeur ou le destinataire désigné fournit à l’enquêteur tout renseignement pertinent relativement à son enquête.

Note marginale :Rapport d’un enquêteur

  •  (1) Le rapport d’un enquêteur concernant un incident doit contenir les renseignements suivants :

    • a) une description générale de l’incident;

    • b) ses conclusions, y compris à l’égard des circonstances dans le lieu de travail ayant mené à l’incident ;

    • c) ses recommandations pour éliminer ou réduire au minimum le risque d’un incident similaire.

  • Note marginale :Identité des personnes

    (2) Le rapport d’un enquêteur ne doit pas révéler, directement ou indirectement, l’identité des personnes impliquées dans un incident ou dans le processus de règlement d’un incident sous le régime du présent règlement.

  • Note marginale :Copies du rapport

    (3) L’employeur remet une copie du rapport de l’enquêteur à la partie principale, à la partie intimée, au comité local ou au représentant et, s’il a reçu un avis en vertu du paragraphe 15(1), au destinataire désigné.

Mise en oeuvre des recommandations

Note marginale :Choix conjoint

  •  (1) L’employeur, conjointement avec le comité local ou le représentant, choisit les recommandations formulées dans le rapport qui doivent être mises en oeuvre.

  • Note marginale :Mise en oeuvre

    (2) L’employeur doit mettre en oeuvre toutes les recommandations choisies.

Processus de règlement mené à terme

Note marginale :Processus mené à terme

 Le processus de règlement d’un incident est mené à terme lorsque l’une des situations suivantes survient :

  • a) si une évaluation du lieu de travail est exigée aux termes du paragraphe 6(1), l’examen et, au besoin, la mise à jour de l’évaluation sont terminés;

  • b) l’incident est réglé aux termes du paragraphe 19(2) ou en vertu de l’article 23 ou 24;

  • c) si l’enquêteur a remis un rapport en conformité avec le paragraphe 30(1), l’employeur a mis en oeuvre les recommandations visées au paragraphe 31(2).

Note marginale :Limite de temps

  •  (1) Sous réserve du paragraphe (2), l’employeur veille à ce que le processus de règlement soit mené à terme dans l’année suivant la date à laquelle l’avis d’incident est donné en application du paragraphe 15(1).

  • Note marginale :Absence temporaire

    (2) Lorsque la partie principale ou la partie intimée est absente temporairement du travail pour une période de plus de quatre-vingt-dix jours consécutifs après la date à laquelle l’avis d’incident est donné en application du paragraphe 15(1), l’employeur veille à ce que le processus de règlement soit mené à terme au plus tard :

    • a) dans l’année suivant la date à laquelle l’avis d’incident est donné en application du paragraphe 15(1);

    • b) dans les six mois suivant la date du retour au travail de la partie principale ou de la partie intimée.

Note marginale :Compte rendu mensuel

 Pour tout incident pour lequel un avis est donné en application du paragraphe 15(1), l’employeur ou le destinataire désigné fait un compte rendu mensuel de l’état du processus de règlement à la partie principale et à la partie intimée dans les délais suivants :

  • a) s’agissant de la partie principale, à partir du mois suivant celui où l’avis d’incident est donné jusqu’au mois durant lequel le processus de règlement est mené à terme;

  • b) s’agissant de la partie intimée, à partir du mois suivant celui où l’employeur ou le destinataire désigné communique pour la première fois avec elle au sujet de l’incident jusqu’au mois durant lequel le processus de règlement est mené à terme.

Registres et rapports

Dossiers de santé et de sécurité

Note marginale :Dossiers à conserver

  •  (1) L’employeur doit conserver les dossiers et documents de santé et de sécurité suivants :

    • a) la politique de prévention du harcèlement et de la violence dans le lieu de travail;

    • b) une copie des documents qui constituent l’évaluation du lieu de travail;

    • c) une copie des documents qui constituent chaque examen et mise à jour de l’évaluation du lieu de travail;

    • d) pour chaque cas où l’employeur et le comité d’orientation, le comité local ou le représentant sont incapables de s’entendre sur une affaire qu’ils doivent régler conjointement aux termes du présent règlement, un registre exposant la décision de l’employeur dans cette affaire et ses motifs;

    • e) un registre de chaque avis d’incident donné en application du paragraphe 15(1) et de toute action prise en réponse à cet avis;

    • f) pour chaque cas où un délai visé à l’article 33 n’est pas respecté, le document qui en expose les raisons;

    • g) une copie de tout rapport préparé par un enquêteur en vertu du paragraphe 30(1);

    • h) une copie de tout rapport annuel;

    • i) une copie de tout rapport de décès fait en vertu du paragraphe 37(1).

  • Note marginale :Délai

    (2) L’employeur doit conserver les dossiers visés aux alinéas (1)c) à i) pendant dix ans.

 
Date de modification :