Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Loi sur le gouvernement du territoire provisoire de Kanesatake (L.C. 2001, ch. 8)

Loi à jour 2020-07-28; dernière modification 2019-07-15 Versions antérieures

Loi sur le gouvernement du territoire provisoire de Kanesatake

L.C. 2001, ch. 8

Sanctionnée 2001-06-14

Loi visant à mettre en oeuvre l’entente conclue par les Mohawks de Kanesatake et Sa Majesté du chef du Canada concernant l’exercice de pouvoirs gouvernementaux par ceux-ci sur certaines terres et modifiant une loi en conséquence

Sa Majesté, sur l’avis et avec le consentement du Sénat et de la Chambre des communes du Canada, édicte :

Note marginale :Titre abrégé

 Loi sur le gouvernement du territoire provisoire de Kanesatake.

Note marginale :Définitions

  •  (1) Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente loi.

    accord territorial

    accord territorial L’« Entente concernant l’exercice de pouvoirs gouvernementaux par Kanesatake sur son assise territoriale provisoire », conclue par les Mohawks de Kanesatake et Sa Majesté du chef du Canada, signée le 21 décembre 2000 et déposée devant le Parlement le 27 mars 2001. (Agreement)

    conseil

    conseil Le conseil de la bande, appelé Mohawk Council of Kanesatake. (Council)

    lois des Mohawks de Kanesatake

    lois des Mohawks de Kanesatake Lois édictées en conformité avec la présente loi. (Kanesatake Mohawk law)

    Mohawks de Kanesatake

    Mohawks de Kanesatake La bande Mohawks of Kanesatake. (Mohawks of Kanesatake)

    terres mohawks avoisinantes

    terres mohawks avoisinantes Les terres du territoire provisoire de Kanesatake situées dans l’un des secteurs de l’endroit communément appelé « Village d’Oka » qui sont délimités à l’annexe B de l’accord territorial. (Kanesatake Mohawk neighbouring lands)

    territoire provisoire de Kanesatake

    territoire provisoire de Kanesatake Les terres mentionnées à l’annexe de la présente loi. (Kanesatake Mohawk interim land base)

  • Note marginale :Mention de la municipalité

    (2) La mention, dans la présente loi, de la municipalité d’Oka vaut mention de toute municipalité qui lui succède.

Note marginale :Objet

  •  (1) La présente loi a pour objet de mettre en oeuvre l’accord territorial et, ce faisant :

    • a) de veiller à ce que certaines terres du territoire provisoire de Kanesatake constituent des terres réservées pour les Indiens au sens du point 24 de l’article 91 de la Loi constitutionnelle de 1867, mais non une réserve au sens de la Loi sur les Indiens;

    • b) d’encadrer l’exercice de la compétence des Mohawks de Kanesatake en matière d’utilisation et de mise en valeur de leur territoire provisoire;

    • c) d’établir des principes devant guider l’utilisation et la mise en valeur harmonieuses des terres mohawks avoisinantes et de certaines terres de la municipalité d’Oka.

  • Note marginale :Droits des autochtones

    (2) La présente loi est sans rapport avec les droits ancestraux ou issus de traités des Mohawks de Kanesatake : elle n’a pas pour effet d’y porter atteinte ni d’entraîner leur reconnaissance par Sa Majesté du chef du Canada.

  • Note marginale :Précision

    Note de bas de page *(3) Elle est aussi sans rapport avec le statut constitutionnel de terres antérieur à son entrée en vigueur et n’a pas pour effet de modifier la compétence en matière de création ou de transfert de droits ou d’intérêts relativement au territoire provisoire de Kanesatake.

Note marginale :Terres réservées

 Les terres qui composent le territoire provisoire de Kanesatake mais qui ne font pas partie de la réserve Doncaster no 17 sont mises de côté à l’usage et au profit des Mohawks de Kanesatake et constituent des terres réservées pour les Indiens au sens du point 24 de l’article 91 de la Loi constitutionnelle de 1867. Elles ne constituent toutefois pas une réserve au sens de la Loi sur les Indiens.

Note marginale :Capacité

 Les Mohawks de Kanesatake jouissent de la capacité d’une personne physique; à ce titre, ils peuvent :

  • a) acquérir et détenir des biens;

  • b) conclure des contrats ou des accords;

  • c) contracter des emprunts;

  • d) dépenser ou placer des fonds;

  • e) ester en justice;

  • f) prendre toute autre mesure utile à l’exercice de leurs pouvoirs.

Note marginale :Exercice des attributions

 Les attributions des Mohawks de Kanesatake sont exercées, sous le régime de la présente loi, par le conseil.

Note marginale :Compétence législative

  •  (1) Les Mohawks de Kanesatake peuvent légiférer en matière d’utilisation et de mise en valeur du territoire provisoire de Kanesatake. Cette compétence s’étend notamment à ce qui suit :

    • a) la santé et la qualité de vie des personnes qui y résident;

    • b) la protection et la gestion des ressources fauniques et halieutiques;

    • c) le respect de la loi, le maintien de l’ordre et la prévention des conduites répréhensibles et des troubles de jouissance;

    • d) la prévention des intrusions, notamment de l’entrée ou de l’occupation, sans droit ni autorisation;

    • e) le statut de résidant;

    • f) les services de protection contre les incendies;

    • g) la construction, l’entretien, la gestion et l’exploitation d’ouvrages de nature locale, y compris les installations d’approvisionnement en eau;

    • h) la construction et la transformation de bâtiments, y compris l’inspection des travaux;

    • i) le zonage;

    • j) la salubrité publique et la gestion des déchets;

    • k) la réglementation de la circulation.

  • Note marginale :Pouvoirs accessoires

    (2) Est accessoire au pouvoir de légiférer celui de créer des infractions punissables par procédure sommaire et de prévoir les peines correspondantes : ordonnance, amende, emprisonnement ou toute autre peine inspirée de la justice réparatrice. Les amendes et les peines d’emprisonnement ne peuvent toutefois dépasser celles prévues au paragraphe 787(1) du Code criminel.

  • Note marginale :Limitation des pouvoirs

    (3) Il est entendu que la compétence législative des Mohawks de Kanesatake ne s’étend pas aux matières mentionnées au point 27 de l’article 91 de la Loi constitutionnelle de 1867, ni aux relations et conditions de travail.

  • Note marginale :Loi sur les textes réglementaires

    (4) La Loi sur les textes réglementaires ne s’applique pas aux lois des Mohawks de Kanesatake.

Note marginale :Réserve Doncaster no 17

  •  (1) La compétence prévue à l’article 7 ne peut être exercée, en ce qui touche la réserve Doncaster no 17, qu’en conformité avec l’accord conclu entre les Mohawks de Kanesatake et Kahnawake. L’exercice de cette compétence relativement à cette réserve est par ailleurs subordonné à l’engagement, par Sa Majesté du chef du Canada, de prendre les mesures nécessaires à la mise en oeuvre de cet accord.

  • Note marginale :Application de la Loi sur les Indiens

    (2) Toute disposition de la Loi sur les Indiens portant sur un sujet traité dans une loi des Mohawks de Kanesatake adoptée en conformité avec le paragraphe (1) est inapplicable à cette bande et à ses membres.

Note marginale :Code foncier

  •  (1) L’exercice de la compétence prévue à l’article 7 est subordonné à l’adoption, par les Mohawks de Kanesatake, d’un code foncier établissant les principes, les règles et la procédure à suivre en la matière.

  • Note marginale :Éléments obligatoires

    (2) Le code foncier prévoit :

    • a) la filière législative, y compris les exigences en matière de publication des lois des Mohawks de Kanesatake;

    • b) les processus d’évaluation et d’approbation des projets d’utilisation ou de mise en valeur de toute partie du territoire provisoire de Kanesatake;

    • c) les principes et les règles applicables en matière de responsabilité du conseil devant les membres de la bande, notamment les règles applicables en matière de conflit d’intérêts;

    • d) les voies de recours et d’appel au sujet des décisions et autres mesures prises par le conseil sous le régime des lois des Mohawks de Kanesatake;

    • e) la procédure de modification du code.

  • Note marginale :Loi sur les textes réglementaires

    (3) La Loi sur les textes réglementaires ne s’applique pas au code foncier.

 
Date de modification :