Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Normes applicables aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique (1998) (TR/98-81)

Règlement à jour 2019-11-19; dernière modification 2019-06-17 Versions antérieures

Classification des appareils de pesage à fonctionnement non automatique (suite)

 Dans les cas où les unités de mesure légales marquées sur l’appareil de pesage ou selon lesquelles l’appareil fonctionne ne sont pas celles mentionnées dans les présentes normes (tels les degrés Fahrenheit ou le carat), les valeurs correspondantes exprimées en ces autres unités sont utilisées pour l’application de ces normes.

Échelons de vérification

 Pour les appareils de pesage des classes Contour en oval avec le texte I inscrit à l’intérieur et Contour en oval avec le texte II inscrit à l’intérieur non munis d’un dispositif indicateur auxiliaire, les appareils de pesage des classes Contour en oval avec le texte III inscrit à l’intérieur, Contour en oval avec le texte IIIHD inscrit à l’intérieur et Contour en oval avec le texte IIII inscrit à l’intérieur, les appareils à étendues multiples et les appareils à échelons multiples, l’échelon de vérification est égal à l’échelon réel.

 Pour les appareils à échelons multiples, l’échelon de vérification d’une étendue de pesage partielle donnée doit être plus petit que celui de l’étendue de pesage partielle immédiatement supérieure, et chaque étendue doit satisfaire aux exigences de l’article 3 selon la classe d’appareil.

 Pour les appareils de pesage des classes Contour en oval avec le texte I inscrit à l’intérieur et Contour en oval avec le texte II inscrit à l’intérieur munis d’un dispositif indicateur auxiliaire, l’échelon de vérification correspond à la valeur de l’échelon précédant l’échelon réel du dispositif indicateur auxiliaire et est plus grand que l’échelon réel.

Bon fonctionnement - général

Marges de tolérance en service

  •  (1) Les marges de tolérance en service applicables aux classes d’appareils de pesage à fonctionnement non automatique visées à la colonne II du tableau du présent article sont, pour les charges qui y sont spécifiées, celles prévues à la colonne I.

  • (2) Dans le tableau du présent article, m représente la valeur pondérale de la charge, exprimée en nombre d’échelons de vérification.

  • (3) La marge de tolérance en service applicable à un appareil de pesage de la classe Contour en oval avec le texte IIIHD inscrit à l’intérieur est de ± 1 e pour toute charge comprise dans la tranche de 0 à 500 échelons de vérification et, pour toute charge excédant 500 échelons de vérification, s’accroît de ± 1 e, jusqu’à un maximum de ± 22 e, par tranche additionnelle de 800 échelons de vérification ou moins.

    TABLEAU

    Colonne IColonne II
    Marges de toléranceClasse
    Contour en oval avec le texte I inscrit à l’intérieur
    Classe
    Contour en oval avec le texte II inscrit à l’intérieur
    Classe
    Contour en oval avec le texte III inscrit à l’intérieur
    Classe
    Contour en oval avec le texte IIII inscrit à l’intérieur
    ± 1 e0 ≤m≤ 50 0000 ≤m≤ 5 0000 ≤m≤ 5000 ≤m≤ 50
    ± 2 e50 000 <m≤ 200 0005 000 <m≤ 20 000500 <m≤ 2 00050 <m≤ 200
    ± 3 em> 200 00020 000 <m≤ 100 0002 000 <m≤ 4 000200 <m≤ 400
    ± 5 e– – –– – –4 000 <m≤ 10 000400 <m≤ 1 200

Marges de tolérance à l’acceptation

 Les marges de tolérance à l’acceptation applicables aux différentes classes d’appareils de pesage à fonctionnement non automatique sont la moitié des marges de tolérance en service prévues à l’article 8 selon les charges spécifiées.

Modules

 Les marges de tolérance à l’acceptation applicables à un module, tel un dispositif indicateur ou un dispositif peseur et récepteur de charges, mis à l’essai séparément pour approbation en application de l’article 3 de la Loi sur les poids et mesures sont :

  • a) dans le cas où le module est le seul composant de l’appareil de pesage susceptible de produire des erreurs de mesure en raison de perturbations ou de facteurs d’influence, celles prévues aux présentes normes pour l’appareil selon les charges spécifiées;

  • b) dans les autres cas, 0,7 fois celles prévues dans les présentes normes pour l’appareil selon les charges spécifiées.

  • TR/2008-81, art. 2

Écarts entre les résultats

 Quel que soit l’écart entre les résultats autorisé par les présentes normes, aucun résultat de pesage ne peut comporter une erreur qui dépasse la marge de tolérance applicable à la charge en question, sauf s’il s’agit d’un résultat obtenu lors d’un essai de perturbation.

Fidélité

 L’écart entre les résultats obtenus au cours de plusieurs pesées d’une même charge déposée environ au même endroit sur le dispositif peseur et récepteur de charge ne peut dépasser la valeur absolue de la marge de tolérance en service applicable à cette charge.

Excentration de charges

 L’écart entre les résultats obtenus pour diverses positions d’une charge déposée sur le dispositif peseur et récepteur de charge ne peut dépasser la valeur absolue de la marge de tolérance en service applicable à cette charge.

Mobilité et sensibilité

 Pour les appareils de pesage à équilibre non automatique, le dépôt ou le retrait d’une charge équivalant à la marge de tolérance en service applicable à la charge qui repose sur le dispositif peseur et récepteur de charge, sans excéder deux échelons de vérification, doit provoquer :

  • a) dans le cas d’une balance à fléau ou à fléau supérieur sans dispositif indicateur complémentaire :

    • (i) munie d’un butoir, le déplacement du fléau de sa position d’équilibre à une nouvelle position d’équilibre à l’une ou l’autre des limites du butoir,

    • (ii) non munie d’un butoir, le déplacement du fléau ou du système de levier de sa position d’équilibre à une nouvelle position d’équilibre à l’une ou l’autre des limites des arrêts;

  • b) dans le cas d’une balance à fléau ou à fléau supérieur munie d’un dispositif indicateur complémentaire avec échelons sans valeur précise, le déplacement de l’indicateur :

    • (i) pour les appareils de la classe Contour en oval avec le texte I inscrit à l’intérieur ou Contour en oval avec le texte II inscrit à l’intérieur, d’au moins 1 mm (0,04 po),

    • (ii) pour les appareils de la classe Contour en oval avec le texte III inscrit à l’intérieur ou Contour en oval avec le texte IIII inscrit à l’intérieur dont la portée maximale n’excède pas 30 kg (70 lb), d’au moins 2 mm (0,08 po),

    • (iii) pour les appareils de la classe Contour en oval avec le texte III inscrit à l’intérieur ou Contour en oval avec le texte IIII inscrit à l’intérieur dont la portée maximale excède 30 kg (70 lb), ou les appareils de classe Contour en oval avec le texte IIIHD inscrit à l’intérieur, d’au moins 5 mm (0,2 po).

  • TR/2005-85, art. 3

 Pour les appareils de pesage à équilibre automatique, le dépôt sur le dispositif peseur et récepteur de charge ou le retrait de celui-ci d’une charge équivalant à 1,4 fois l’échelon réel doit produire un changement d’indication :

  • a) dans le cas d’une indication analogique, d’au moins un échelon réel;

  • b) dans le cas d’une indication numérique, de deux échelons réels.

Retour à zéro

  •  (1) Dans des conditions ambiantes stables, l’écart de zéro dès la stabilisation de l’indication pondérale consécutive au retrait d’une charge qui a été maintenue pendant au plus 30 minutes sur le dispositif peseur et récepteur de charge de l’appareil de pesage ne peut dépasser :

    • a) dans le cas d’un appareil ayant une seule étendue de pesage, la moitié de l’échelon de vérification;

    • b) dans le cas d’un appareil à étendues multiples, la moitié de l’échelon de vérification de l’étendue de pesage pour laquelle l’essai est effectué;

    • c) dans le cas d’un appareil à échelons multiples, la moitié du plus petit échelon de vérification.

  • (2) Dans le cas d’un appareil à étendues multiples, après le retrait d’une charge qui est supérieure à la portée maximale de la première étendue de pesage et qui a été maintenue pendant au plus 30 minutes sur le dispositif peseur et récepteur de charge de l’appareil, lequel retrait est suivi de la commutation immédiate à l’étendue de pesage la plus basse, l’indication près de zéro ne peut varier de plus d’un échelon de vérification de l’étendue de pesage la plus basse, pendant les cinq minutes suivant cette commutation.

 
Date de modification :