Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Règlement sur la santé et la sécurité au travail (aéronefs) (DORS/2011-87)

Règlement à jour 2022-06-20; dernière modification 2021-07-01 Versions antérieures

ANNEXE(article 2.4)

Durée maximale d’exposition à divers niveaux de pression acoustique pondérée A au lieu de travail

ArticleColonne 1Colonne 2
Niveau de pression acoustique pondérée A (dBA)Durée maximale d’exposition en heures par employé, par période de 24 heures
18416,0
28513,0
38610,0
4878,0
5886,4
6895,0
7904,0
8913,2
9922,5
10932,0
11941,6
12951,3
13961,0
14970,80
15980,64
16990,50
171000,40
181010,32
191020,25
201030,20
211040,16
221050,13
231060,10
241070,080
251080,064
261090,050
271100,040
281110,032
291120,025
301130,020
311140,016
321150,013
331160,010
341170,008
351180,006
361190,005
371200,004

PARTIE 3Protection contre les dangers de l’électricité

Définition

 Dans la présente partie, outillage électrique s’entend du matériel servant à la production, la distribution ou l’utilisation de l’électricité.

Entretien de l’équipement de bord

 [Abrogé, DORS/2019-246, art. 360]

 Toute vérification de l’outillage électrique d’un aéronef et tout travail effectué sur cet outillage sont faits par une personne qualifiée.

 Dans les cas où il risque de recevoir une décharge électrique lors de l’exécution d’une tâche prévue à l’article 3.3, l’employé utilise des outils et articles de protection munis d’un isolant qui le protégeront.

 Lorsqu’un outillage électrique d’un aéronef n’est pas sous tension mais peut le devenir, aucun employé ne peut travailler sur l’outillage, sauf si l’une des conditions ci-après est respectée :

  • a) l’employeur lui a d’abord donné des consignes sur les procédures de sécurité à suivre pendant le travail sur les conducteurs sous tension;

  • b) une prise de terre est raccordée à l’outillage;

  • c) l’outillage est séparé ou coupé de toute source d’énergie électrique, hydraulique ou pneumatique ou de toute autre source d’énergie pouvant le rendre dangereux.

 Lorsqu’un employé travaille sur un outillage électrique qui est sous tension ou peut le devenir, ou à proximité d’un tel outillage, l’employeur veille à ce que celui-ci soit protégé.

 Lorsque plus d’un employé est appelé à travailler sur un outillage électrique ou à exécuter un travail qui y est lié, l’employeur les informe de tout ce qui concerne la coordination du travail afin d’en assurer la sécurité.

Procédure de sécurité

 L’employé qui constate dans un outillage électrique un défaut pouvant rendre son utilisation dangereuse doit, dès que possible, marquer ou étiqueter l’outillage pour indiquer qu’il est dangereux de l’utiliser et en informer le responsable de l’aéronef.

PARTIE 4Mesures d’hygiène

Définitions

 Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie.

office

office Aire d’un aéronef utilisée pour le stockage ou la préparation des aliments. (galley area)

salle d’eau

salle d’eau Pièce dans un aéronef contenant une toilette ou un lavabo. (washroom)

Dispositions générales

  •  (1) Dans la mesure du possible, l’employeur prévoit une pièce contenant une toilette et un lavabo.

  • (2) S’il lui est en pratique impossible de se conformer au paragraphe (1), l’employeur, dans la mesure du possible, prévoit une pièce contenant une toilette.

  • (3) S’il lui est en pratique impossible de se conformer aux paragraphes (1) et (2), l’employeur, dans la mesure du possible, prévoit une pièce contenant un lavabo.

  • (4) Dans la mesure du possible, l’employeur prévoit une salle d’eau à l’usage exclusif des employés.

  •  (1) L’employeur veille à la propreté et la salubrité des salles d’eau et de l’office utilisés par les employés et à ce que le nettoyage de ces lieux soit fait au moins une fois toutes les vingt-quatre heures s’ils sont utilisés.

  • (2) Les employés utilisent les salles d’eau et l’office de façon à les maintenir aussi propres et salubres que possible.

  • (3) Les travaux pouvant créer de la poussière ou des conditions insalubres sont effectués de façon à empêcher la contamination de l’air par la poussière ou toute autre substance nocive pour la santé.

  •  (1) Les contenants de déchets solides ou liquides, sauf les sacs en plastique à usage unique, sont, à la fois :

    • a) étanches,

    • b) faciles à nettoyer et à maintenir dans des conditions salubres,

    • c) munis d’un couvercle qui ferme bien ou gardés dans un lieu fermé de manière à ne présenter aucun risque pour la santé ou la sécurité.

  • (2) Ils sont vidés dès que possible lorsqu’ils sont pleins et au moins une fois toutes les vingt-quatre heures s’ils sont utilisés.

  • (3) Les sacs en plastique à usage unique sont, à la fois :

    • a) étanches,

    • b) assez résistants pour soutenir le poids de leur contenu lorsqu’ils sont pleins,

    • c) fermés et attachés lorsqu’ils sont pleins et jetés à la première occasion.

 Les salles d’eau sont aménagées de façon à offrir à l’occupant un niveau d’intimité suffisant.

 Du papier hygiénique est fourni dans chaque salle d’eau contenant une toilette.

 Un contenant muni d’un couvercle pour recevoir les serviettes hygiéniques est installé dans les salles d’eau.

 Si la vermine a pénétré dans une partie close d’un lieu de travail, l’employeur prend dès que possible les mesures nécessaires pour l’éliminer et empêcher une autre invasion.

Lavabos

  •  (1) Dans les salles d’eau contenant des lavabos, l’employeur veille à ce que l’alimentation en eau soit suffisante pour répondre aux besoins des employés.

  • (2) Dans les salles d’eau contenant un lavabo, l’employeur veille à ce qu’il y ait :

    • a) un distributeur de savon ou autre produit nettoyant à chaque lavabo;

    • b) des serviettes à mains à usage unique en quantité suffisante pour répondre aux besoins des employés;

    • c) un contenant incombustible pour recevoir les serviettes à main usées.

  • (3) L’eau chaude destinée à la toilette personnelle doit être maintenue à une température ne dépassant pas 43 °C.

  • (4) S’il lui est en pratique impossible de se conformer au paragraphe (1), l’employeur veille à ce que les employés aient un agent désinfectant en quantité suffisante.

Eau potable

  •  (1) L’employeur veille à ce que les employés aient de l’eau potable en quantité suffisante pour se désaltérer, se laver et préparer les aliments.

  • (2) L’eau potable doit être d’une qualité qui satisfait aux paramètres microbiologiques prévus dans les Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada, établies par le comité fédéral-provincial-territorial sur l’eau potable et publiées par le ministère de la Santé.

 Si l’eau potable est gardée dans des contenants portatifs, ceux-ci :

  • a) sont munis d’un couvercle hermétique qui peut être solidement fermé;

  • b) servent uniquement à garder de l’eau potable;

  • c) ne sont pas rangés dans une salle d’eau;

  • d) sont munis pour puiser l’eau d’un dispositif qui empêche la contamination de l’eau, notamment un robinet ou une louche utilisée uniquement à cette fin.

 L’employeur fournit des gobelets à usage unique ou de l’eau embouteillée à moins que l’eau potable ne soit distribuée par une fontaine.

 La glace ajoutée à l’eau potable ou utilisée directement pour le refroidissement par contact des aliments est :

  • a) fabriquée avec de l’eau potable;

  • b) conservée et manipulée de façon à être protégée contre toute contamination.

Préparation, manipulation, entreposage et distribution des aliments

  •  (1) Les employés qui manipulent des aliments dans le cadre de leur emploi doivent avoir reçu les consignes et la formation nécessaires sur les méthodes de manipulation des aliments à suivre pour en prévenir la contamination.

  • (2) Il est interdit à tout employé de manipuler des aliments s’il est atteint d’une maladie qu’il pourrait transmettre en les manipulant.

 L’employeur qui entrepose des aliments en vue de leur consommation par les employés s’assure que les aliments entreposés ne constituent pas un risque pour la santé des employés.

 L’équipement et les ustensiles qui entrent en contact avec les aliments doivent être :

  • a) lisses et dépourvus de fissures, de piqûres et de dentelures inutiles;

  • b) nettoyés pour en assurer la salubrité.

 Il est interdit de préparer, d’entreposer ou de consommer des aliments dans l’un ou l’autre des endroits suivants :

  • a) dans un endroit où il existe une substance dangereuse pouvant contaminer les aliments, la vaisselle ou les ustensiles;

  • b) dans une salle d’eau;

  • c) dans tout autre endroit où les aliments peuvent être contaminés.

  •  (1) La glace carbonique utilisée pour la réfrigération des aliments est :

    • a) placée dans un récipient de manière à éviter tout risque de blessure aux employés;

    • b) étiquetée, marquée ou autrement identifiée de manière que les employés puissent l’utiliser en toute sécurité.

  • (2) Les employés qui manipulent de la glace carbonique ou qui y sont exposés reçoivent la formation et les consignes sur les précautions à prendre pour la manipuler en toute sécurité et les mesures à prendre en cas de blessure.

Déchets

 Les déchets sont :

  • a) traités de manière à éviter toute contamination des aliments;

  • b) déposés, jusqu’à leur élimination, dans des contenants munis d’un couvercle étanche, imperméables et faciles à nettoyer, et qui sont placés dans un lieu clos et séparé ou dans un autre contenant;

  • c) éliminés aussi souvent que nécessaire pour préserver la salubrité.

 
Date de modification :