Government of Canada / Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Recherche

Règlement sur les jouets (DORS/2011-17)

Texte complet :  

Règlement à jour 2020-11-02; dernière modification 2019-01-11 Versions antérieures

ANNEXE 5(articles 32 et 33)Méthode d’essai pour les poupées, les jouets en peluche et les jouets mous recouverts de fourrure naturelle ou d’une matière textile à fibres plates ou grattées

Enlever le recouvrement de la poupée, du jouet en peluche ou du jouet mou et le soumettre à un essai selon la méthode décrite ci-dessous.

Objet

  • 1 La présente méthode sert à évaluer l’inflammabilité des recouvrements de poupées, de jouets mous, de jouets en peluche et de tout autre produit que l’enfant utilise pour sa récréation, qui sont recouverts de fourrure naturelle ou d’une matière textile à fibres plates ou grattées, y compris les vêtements de poupées. Pour l’application de la présente méthode, l’expression « surface de fibres grattées » s’entend des surfaces lainées, à poils, touffetées, floquées ou de toute surface semblable.

Procédé

  • 2 Couper les échantillons prélevés sur le recouvrement et les préparer en les brossant s’ils ont une surface constituée de fibres grattées, en les blanchissant s’ils ont un apprêt ignifuge, et en les faisant sécher. Placer chaque échantillon séché à un angle de 45° dans le porte-échantillon de l’appareil d’essai d’inflammabilité. Appliquer une flamme normalisée durant une seconde près de l’extrémité inférieure de la surface de l’échantillon. Enregistrer le temps que prend la flamme pour se propager vers le haut de l’échantillon sur une distance de 127 mm (5 pouces).

Matériel nécessaire

    • 3 (1) Appareil d’essai d’inflammabilité décrit à l’article 1 de l’annexe 6.

    • (2) Appareil de brossage décrit à l’article 2 de l’annexe 6.

    • (3) Four à sécher de laboratoire.

    • (4) Dessiccateur d’un diamètre de 250 mm (9,8 pouces).

    • (5) Chlorure de calcium anhydre.

    • (6) Butane chimiquement pur.

    • (7) Détergent disponible sur le marché.

    • (8) Fil à coudre en coton mercerisé no 50.

Échantillons d’essai

    • 4 (1) Prélever sur la partie du recouvrement qui brûle le plus rapidement cinq échantillons mesurant chacun 51 mm sur 152 mm (2 pouces sur 6 pouces).

    • (2) Pour prélever les échantillons dont la combustion est la plus rapide, déterminer, dans la mesure du possible, dans quel sens il y a lieu de les découper et sur quelle partie du recouvrement il faut les prélever. Pour cela, faire des essais préalables, conformément à l’essai où l’échantillon est placé à un angle de 45°, sur des échantillons provenant de diverses parties du recouvrement et découpés dans divers sens. Découper ensuite les échantillons dans le sens et la partie choisis sur le recouvrement. Normalement, le sens de la longueur des textiles qui ont une surface à fibres grattées est celui de l’orientation des fibres de surface.

    • (3) Si le recouvrement est un assemblage dont il est impossible de prélever une portion, y compris les coutures, assez grande pour constituer l’échantillon requis, en prélever des composants et les rassembler sur le porte-échantillon de la même façon qu’ils étaient disposés dans l’assemblage original, pourvu qu’ils soient de taille suffisante pour tenir solidement en place dans le porte-échantillon.

    • (4) Si le recouvrement a un apprêt ignifuge ou s’il y a lieu de croire, au terme d’un essai préalable, qu’il a un tel apprêt, il convient de le soumettre au procédé de blanchissage prévu à l’article 5.

Procédé de blanchissage

    • 5 (1) Conditionner au préalable le recouvrement sur lequel un apprêt ignifuge a été appliqué ou sur lequel il y a lieu de croire que tel est le cas en le soumettant au procédé de lavage et de séchage qui suit.

    • (2) Préparer une solution de trempage qui contient, d’une part, de l’eau dont la dureté ne dépasse pas 324 mg (5 grains) de carbonate de calcium pour 4,5 L (1,0 gallon britannique) et dont la quantité est de 30 fois supérieure au poids du morceau de recouvrement d’où proviendront les échantillons et, d’autre part, du détergent disponible sur le marché dont la quantité équivaut à 15 % de ce poids. La température de la solution de trempage doit être de 35 °C à 38 °C (95 °F à 100 °F).

    • (3) Immerger le morceau de recouvrement et le laisser tremper durant 3 minutes. Travailler doucement avec la main durant 2 minutes en pressant la solution à travers le morceau.

    • (4) Rincer le morceau de recouvrement trois fois dans de l’eau dont la dureté ne dépasse pas 324 mg (5 grains) de carbonate de calcium pour 4,5 L (1,0 gallon britannique) et dont la quantité est de 30 fois supérieure au poids de celui-ci. La température de l’eau de rinçage doit être de 27 °C (80 °F). Immerger et presser doucement le morceau durant une minute dans la première eau de rinçage et durant 2 minutes respectivement dans chacune des deuxième et troisième eaux de rinçage.

    • (5) Enlever l’excès d’eau après chaque rinçage en exerçant une légère pression sur le morceau de recouvrement. Après le dernier rinçage, absorber le plus d’eau possible avec des serviettes en papier ou du tissu-éponge en coton.

    • (6) Étendre à plat le morceau de recouvrement pour le faire sécher à la température ambiante, à savoir 18 °C à 24 °C (65 °F à 75 °F).

Préparation des échantillons

    • 6 (1) Tracer cinq échantillons mesurant chacun 51 mm sur 152 mm (2 pouces sur 6 pouces) sur le revers du morceau de recouvrement de façon à ce que leur plus longue dimension soit orientée dans le sens où la combustion est la plus rapide selon les essais préalables mentionnés au paragraphe 4(2). Marquer l’extrémité de chaque échantillon en direction de laquelle la propagation de la flamme est la plus rapide en y fixant une agrafe. Prélever alors les échantillons en découpant le recouvrement.

    • (2) À l’aide de l’appareil de brossage illustré à la figure 2 de l’annexe 6, brosser une fois chaque échantillon à surface en fibres grattées dans le sens inverse de l’orientation des fibres de surface. Il n’est pas nécessaire de brosser les échantillons qui n’ont pas de surface à fibres grattées.

    • (3) À l’aide d’attaches, fixer individuellement chaque échantillon dans le porte-échantillon de l’appareil d’essai d’inflammabilité illustré à la figure 1 de l’annexe 6 de façon à ce que l’extrémité de l’échantillon portant une agrafe se trouve vers le haut au cours de l’essai. L’échantillon est ainsi fixé dans le sens où la combustion est la plus rapide. Faire sécher l’échantillon en position horizontale dans un four durant 30 minutes à 105 °C (221 °F) ou durant 120 minutes à 75 °C (167 °F). Le retirer du four, le placer au-dessus de chlorure de calcium anhydre, dans un dessiccateur, et le retirer de ce dernier lorsqu’il est refroidi, mais pas avant 15 minutes, ni après plus de 2 heures.

Procédé

    • 7 (1) Positionner le support du porte-échantillon de l’appareil d’essai d’inflammabilité après y avoir fixé un échantillon d’essai (et non un échantillon qui a été préparé) de sorte que la pointe de l’indicateur soit en contact avec la surface de l’échantillon.

    • (2) Ouvrir la soupape de commande de l’alimentation en combustible et attendre environ 5 minutes pour permettre l’évacuation de l’air du conduit d’alimentation en combustible. Allumer le gaz et, après avoir fermé la porte le plus possible, régler la flamme à une longueur de 16 mm (5/8 de pouce), mesurée à partir de la pointe de la flamme jusqu’à l’ouverture du bec à gaz.

    • (3) Retirer l’échantillon du dessiccateur et le positionner sur le support situé dans la chambre de combustion de l’appareil d’essai d’inflammabilité. Il importe que la flamme touche l’échantillon dans les 45 secondes suivant le moment où il a été retiré du dessiccateur. Enfiler la ficelle d’arrêt (fil à coudre en coton mercerisé no 50) dans les guides situés sur la plaque supérieure du porte-échantillon, au travers du dessus de l’échantillon, dans les guides situés à l’arrière de la chambre et dans l’anneau guide. Attacher le poids à la ficelle juste au-dessous de l’anneau guide.

    • (4) Fermer la porte de l’appareil. Régler le chronomètre à zéro. Faire l’essai dans une pièce où il n’y a pas de courants d’air, l’appareil étant à la température ambiante.

    • (5) Relâcher le levier de mise en marche après l’avoir déplacé jusqu’à l’extrême droite. Cette opération déclenche le mécanisme de chronométrage et applique la flamme sur l’échantillon durant une seconde. Le chronométrage est automatique. Il commence dès l’application de la flamme et se termine lorsque la combustion de la ficelle d’arrêt provoque la chute du poids.

    • (6) Enregistrer la vitesse de propagation de la flamme pour chaque échantillon.

Interprétation des résultats

    • 8 (1) L’échantillon dont la combustion à la base ou en surface est assez intense pour sectionner la ficelle d’arrêt en 7 secondes ou moins est considéré comme ne répondant pas aux exigences de l’essai.

    • (2) Si l’un des cinq échantillons ne répond pas aux exigences de l’essai, mettre à l’épreuve cinq autres échantillons. La poupée, le jouet en peluche ou le jouet mou est considéré comme ne répondant pas aux exigences de l’essai si deux des dix échantillons ne répondent pas à ces exigences.

 
Date de modification :